2084, la fin du monde, Boualem Sansal

 Je dédie cette chronique à mon ami Romain   Il y a longtemps, me suis-je dit, à la lecture des premières pages de 2084 la fin du monde, que je n’ai éprouvé ce plaisir jubilatoire et égoïste d’avoir sous les yeux un grand livre. Mais comme nous le scande la publicité : ça, c’était avant… Avant de parachever la lecture de[…]

Lire la suite →

Profession du père, Sorj Chalandon

La rentrée littéraire, c’est comme celle des mômes. C’est devenu un rite médiatisé. Les livres cuvée 2015 remplacent les cartables neufs et les chroniqueurs de tous poils affûtent leurs mots comme les gosses taillent leurs crayons. Après les vacances, on reprend le chemin de l’école, les bons ou les mauvais points planqués sur les pages vierges des cahiers. Des quelques[…]

Lire la suite →

Le Moine de Képhas, Angelo Boschetti, Stepano Brasi

Le Moine de Képhas, ISBN : 2810005362 Éditions du Toucan (2013)   Loin de la masturbation intellectuelle vérolée d’impuissance sexuelle à laquelle Michel Houellebecq nous prie de bien vouloir assister en lecteur voyeur et consentant dans son dernier ouvrage Soumission, Le moine de Képhas nous plonge dans une fiction vs prémonitoire. Assassinat d’un imam de la mosquée de Villeurbanne, rebellions[…]

Lire la suite →

Tiré à quatre épingles, Pascal Marmet

Ecriture fluide, sans fioritures. Personnages carrés, bien campés. Un flic charismatique, le Commandant Chanel, qui dirige une équipe d’individus droits dans leurs bottes, mais dont les compétences professionnelles, propres à chacun, cimentent la liberté d’agir. Loin donc du cliché de l’inspecteur alcoolique, désespéré, mal fringué, mal rasé, ayant pour confesseur et pour compagnes les tapineuses de la nuit ou un[…]

Lire la suite →

Une femme en bleu, Michèle Jullian

Une femme en bleu, titre du dernier livre de Michèle Jullian, est le fil d’Ariane ténu qui en dévide l’univers dichotomique et binaire. Dichotomique, parce que chacun des personnages tait ce qu’il pense et fait semblant d’être ce qu’il n’est pas. Binaire, parce que les êtres et les choses vont par couple. Claire et Sasha, Amata et Shanti, Linh et[…]

Lire la suite →

Les jacarandas de Téhéran, Sahar Delijani

En 1978, l’Iran est secoué par une violente révolte populaire menée par des étudiants, des chômeurs et des syndicats. Les protestataires s’insurgent contre le pouvoir corrompu de Mohammed Reza Pahlavi. En janvier 1979, la révolte atteint son paroxysme, le chah et son épouse quittent l’Iran. Le vide ainsi créé permet le retour du chef religieux exilé en France, l’ayatollah Khomeiny,[…]

Lire la suite →

Pas Pleurer de Lydie Salvayre

Ni un bon livre, ni un mauvais livre. Juste un livre raté dès le titre sibyllin, Pas Pleurer de Lydie Salvayre. Et pourtant, l’entreprise était belle, noble même. Raconter la guerre d’Espagne, pas la romantique qui fit accourir des quatre coins du monde des jeunes hommes et femmes prêts à en découdre avec le fascisme et ses sbires, persuadés que[…]

Lire la suite →