Monsieur le Président (Lettre ouverte)

Réfugié, personne qui cherche un refuge. Migrant, personne qui passe et ne s’arrête pas. La politique relève parfois de l’escamotage sémantique. Plus d’un demi-siècle en arrière, des milliers de réfugiés arpentaient les routes de la plupart des pays d’Europe, fuyant l’absurdité et les souffrances de la seconde guerre mondiale ou de la guerre civile espagnole. Préalablement à ce désastre, l’Europe[…]

Lire la suite →

Cocher oui, cocher non…

Dans mon village, il y a un vieil homme, tout déglingué par un accident de voiture. Tout le monde a oublié son prénom ou ne l’a jamais su. On l’appelle Jojo. Ici, donner dans la vocale doublée doit être une coutume, car il y a aussi deux autres Anciens qui répondent aux appellations de Popo et Nono, un catalan et[…]

Lire la suite →

Touche pas à ma guerre

Les guerres d’hier furent d’exploration et de conquêtes, de croisades et de religions, d’idéologies conjuguant les ismes comme une raison d’Etat, colonialisme, nazisme, marxisme, maoïsme et de pathétique souveraineté du style touche pas à mes îles. Elles furent d’extermination ou d’anéantissement, ce dernier inauguré par le thermonucléaire. Elles furent qualifiées de classiques, tribales, civiles, révolutionnaires, d’indépendance ou anarchiques, voire dites[…]

Lire la suite →

Le ballet des hypocrites

Chaque samedi, très tard dans la nuit, à tel point qu’ils revendiquent haut et fort le droit de ne point se coucher, trois amuseurs publics fortement appointés en salaire et notoriété s’en vont faire œuvre de charité en distillant leur substantifique moelle à nos esprits ignorants. Ainsi après avoir hebdomadaire- ment et studieusement lu livres tous frais publiés et faisant[…]

Lire la suite →

Le casier judiciaire du Dieu des hommes

Ou le Syndrome de Macbeth             La mystique s’est vulgarisée à un point tel que l’on nous presse de toutes parts, de stages en séminaires, d’ateliers en cours intensifs, « ‘d’éveiller notre Soleil intérieur« , de « rencontrer notre être véritable« , d’expérimenter « le lâcher prise« , de « dissoudre notre ego« , de « nettoyer notre karma« , de « pratiquer le Tantra de[…]

Lire la suite →

Louis Pasteur, ce héros…

Pasteur et l’expérimentation humaine La lettre de Louis Pasteur du 22 Septembre 1884 à l’Empereur du Brésil Pedro II, « Le baron d’Itajuba, chargé d’affaires au Brésil m’a fait parvenir la lettre que votre Majesté, a bien voulu m’écrire. Votre Majesté a la bonté de me parler de mes études sur la rage. Elles sont assez avancées et je les poursuis[…]

Lire la suite →

Il est né le divin enfant….

Nous allons inexorablement vers une humanité unisexe, sinon qu’une moitié aura des ovocytes et l’autre des spermatozoïdes, qu’ils mettront en commun pour faire naitre des enfants, seul ou à plusieurs, sans relation physique, et sans même que nul ne les porte. Sans même que nul ne les conçoive si on se laisse aller au vertige du clonage. Accessoirement, cela résoudrait[…]

Lire la suite →