Oui… Je sais ça fait chier…

Le type ordinaire comme toi ou moi, un petit commerçant, un obscur fonctionnaire, un paysan, un flic, un ouvrier, et même un intello… Il se lève pour aller travailler, se débarbouille, noue machinalement sa cravate ou son turban, met sa kippa ou son panama en feutre, embrasse distraitement sa femme et ses mômes. Tu crois vraiment que les malheurs du[…]

Lire la suite →