Accueil

La littérature ne se confine pas à l’écrit. Elle est partout, dans le plus anodin comme dans le plus extraordinaire, dans l’abominable comme dans le sublime, bref là où nous respirons. Elle est dans la moindre parcelle de vie et son génie ou sa laideur dépend seulement du regard que nous posons sur elle. Qu’on la mette en mots ou en images, qu’on la plie à nos désirs, à nos amours ou à nos haines, qu’on la broie ou la protège, qu’on lui dédie des hymnes ou des réquiems, elle sera toujours limitée à notre peau et à l’instant présent, à la fois fugace et éternel.

 

 

 

© L’Ombre du Regard

error: Content is protected !!