Convoy for Freedom 2022, Ottawa

Les fakes news ne concernent pas seulement les informations inventées ou revisitées, mais aussi les évènements dont on ne parle pas. Je suis sidérée de constater combien les chaînes d’informations françaises et la presse en général, exception faite de certains journaux régionaux, font chorus de silence sur ce qui se passe actuellement au Canada. Et l’on ne peut que regretter que notre Québecois national, Mathieu Bock-Côté si prompt à commenter brillamment l’actualité, est fait l’impasse sur ce Convoy for Freedom 2022.

Il faut aller sur Twitter (il suffit de taper Canada dans la recherche) ou consulter les journaux en langue anglaise, voire indiens (India Today !) pour en savoir un peu plus sur ce convoi de truckers qui s’étale pourtant sur soixante-dix kilomètres. Parti de différentes provinces du Canada, se sont joints à lui non seulement des camionneurs de la Colombie Britannique et des USA (Californie, Ohio, Texas, New York, Washington, Floride, etc.), des agriculteurs sur leur tracteurs, mais aussi des Canadiens, estimés à quasi deux millions. Ras la casquette des restrictions sanitaires, de l’obligation vaccinale, de la vie chère, et surtout que leur vie ne ressemble plus à rien, sinon comme la nötre, à une « guantanamisation » à ciel ouvert.

Trudeau, le Macron d’Ottawa, qui affirme, quant à lui, sans ciller que ces protestataires, sans doute « citoyens irresponsables » ne représentent qu’une minorité négligeable, aux mains de suprématistes blancs ou d’extrême droite et d’anti-vaxx, a néamnoins mis fissa et prudemment ses abattis au frais en s’exfiltrant dans un lieu tenu secret au nom de la sacro-sainte sécurité présidentielle… Mais prudence oblige, en laissant des snipers planqués sur le toit du Parlement, tenant en joue des milliers de manifestants, bien décidés à « aller chercher » le Premier Ministre.. Et la télévision canadienne de spéculer sur son mutisme exponentiel… Jusqu’à quand ? Osera-t-il seulement réapparaître en public après sa fuite pitoyable de lopette ?

Pendant ce temps en France, on assiste au pince-fesses électoral, à celle ou à celui qui pissera le plus loin, avec des slogans qui se veulent rassembleurs, mais n’en incubent pas moins la future trahison de leurs programmes. Avec vous clame ainsi Macron, président sortant, qui ne « campagne » pas, mais qui en même temps – comme d’hab -, nous invite cordialement à le suivre En marche toute, au cul de son Avec vous, qui n’ose pas jouer carte sur table en disant franchement : Avec moi !

Voilà que le peuple français qui se vante d’être le phare des libertés fondamentales et des droits de l’Homme, avec une feuille de route – « Liberté, égalité, fraternité » – pliée depuis belle lurette dans son drapeau, tel dans un linceul mémoriel, et qui depuis deux ans, a les couilles en berne, acceptant sans broncher d’être mené à l’abattoir sur l’autel sanitaire de la globalisation chinifiée, a soudain de nouveau la trique. Du moins… virtuellement. Voilà que l’exemple canadien, devenu viral, booste les courages jusqu’alors défectueux et défectifs. Camionneurs de tous les pays, unissez-vous ! D’autres convois Ocamion pour la liberté se forment… pour l’instant sur les réseaux sociaux dont un vers Bruxelles, prévu le 7 février. 

La peur changerait-elle de camp ? Ou comme la lecture de l’ouvrage de Schwob, The Great Secret, le laisse présager tout ceci n’est qu’une étape dûment et longuement pensée ?

Equilibre dangereux que celui de vouloir manager par l’arnaque du nudge, l’intimité des peuples ! Il vient toujours un moment – c’est une loi – où les effets secondaires de cet outil manipulatoire paternaliste, infantilisant et très pervers se retournent contre ceux qui croyaient tenir bien en pogne, la seringue, la carotte et le bâton. 

Malheureusement, il semblerait qu’en France, c’est comme pour Tchernobyl ! La rebellion s’arrêtera peut-être une fois de plus… aux frontières, au cri de Courage, fuyons…

© L’Ombre du Regard Ed., Mélanie Talcott – 30/01/2022.
Aucune reproduction, même partielle, autres que celles prévues à l’article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle,
ne peut être faite de l’ensemble de ce site sans l’autorisation expresse de l’auteur.

Note
Outre les nombreux tweets sur le sujet, on peut lire (en anglais) : Canada’s ‘Freedom Convoy’ of up to 50,000 truckers begins to arrive in Ottawa ahead of a weekend of protests against the vaccine requirements to cross the US-Canada border – avec photos et vidéos.

Lisez et partagez avec bienveillance

Leave a Comment

error: Content is protected !!