Tous écrivains ?

Il y eut une époque, pas si lointaine, où le style de l’auteur, sa qualité d’écriture, primait sur le contenu et pouvait en faire pardonner la possible médiocrité, extrêmement rares étant ceux qui à chaque livre, sont capables de génie. Impossible donc de confondre un Céline avec un Dostoïevski ou un Cendrars avec un Camus, une Yourcenar avec Elfriede Jelinek[…]

Lire la suite →